Accueil
      Les classes
      Contact
      Nouvelles
      Photos
      Projets
      Les petits mots sympa
 
 
 
 École Notre-Dame de Mélin
Dimanche, Septembre 15, 2019

R E G L E M E N T     D E S    E T U D E S

ð           POURQUOI UN REGLEMENT GENERAL DES ETUDES ?

Le règlement des études est prévu pour définir :

  • un certain nombre de règles auxquelles tous les partenaires de l’école se conforment (cf. le R.O.I.) ;
  • les critères d’un travail de qualité ;
  • les procédures d’évaluation et de délibération du conseil de cycle et la communication des décisions.

1.        CRITERES D’UN TRAVAIL DE QUALITE :

C’est au cours de la réalisation d’une activité et à son terme que nous pouvons percevoir un ensemble de qualités. Même si l’enfant est en apprentissage et que les qualités attendues sont en évolution tout au long de son développement, nous nous appuyons sur les indices suivants pour apprécier le travail :

  • Les qualités relationnelles SAVOIR ÊTRE ET SAVOIR DEVENIR

L’enfant vit et évolue dans un groupe. Il sera de plus en plus amené à travailler avec d’autres. Nous l’aiderons à apprendre à :

-          se connaître ;

-          persévérer dans le travail ;

-          respecter des consignes données ;

-          prendre des initiatives, des responsabilités ;

-          soigner la présentation des travaux ;

-          savoir écouter les autres ;

-          s’intégrer dans le groupe ;

-          acquérir progressivement une méthode de travail ;

-          œuvrer solidairement à l’accomplissement d’une tâche.

  • Les qualités instrumentales, pratiques et cognitives          SAVOIR FAIRE

Il s’agit des outils que l’enfant pourra se construire pour réaliser un travail :

-          être curieux (percevoir, observer, anticiper, formuler des hypothèses, s’interroger, …) ;

-          chercher l’information ;

-          interpréter et se souvenir ;

-          communiquer des informations ;

-          agir et créer.

Les travaux de vos enfants sont en classe. Consultez-les régulièrement afin de suivre l’évolution de votre enfant mais aussi de pouvoir en parler avec lui, partager son vécu.

  • Notre pédagogie    NOUS TRAVAILLONS LES COMPETENCES ET LES SAVOIRS

L’enfant est placé en situations d’apprentissage, c’est-à-dire en situations de problème suivant la compétence visée (en référence au nouveau programme, le PIASC). D’où la possibilité d’essais et d’erreurs pour arriver à relever ce défi.

Nous développons aussi des projets avec eux. A ces moments-là, plusieurs compétences seront sollicitées.

Notre volonté est d’équilibrer les trois axes d’apprentissage :

8      Le temps du développement personnel de l’enfant = travail des compétences (situation d’appren-tissage sous la responsabilité de l’institutrice, l’enfant est acteur) ;

8      Le temps du travail par projet = l’enfant met ses compétences personnelles au service du groupe (responsabilité du groupe) ;

8      Le temps de la gratuité = liberté dans le choix d’une activité dans un cadre, avec des règles bien définies (où l’enfant est lui-même responsable de sa formation).

En général, des ateliers par classe d’enfants du même âge ont lieu le matin. L’après-midi, ce seront des ateliers verticaux (enfants de 2,5 à 5 ans). Cela peut changer en fonction des projets.

Pour déterminer les compétences du cycle 2,5 – 5 ans, nous nous basons sur le nouveau programme de l’enseignement catholique, le P.I.A.S.C.

  1. EVALUATION FORMATIVE ET REGULIERE PENDANT ET APRES LES ACTIVITES

Nous pratiquons la méta cognition, c’est-à-dire que l’enfant exprime verbalement les démarches et les compétences qu’il a utilisées pour relever un défi individuel ou collectif. Il s’agit de rendre explicite les progrès, les difficultés de l’enfant et de préciser ce qui est mis en œuvre pour aider l’enfant à lever celles-ci.

  1. CONSEIL DE CYCLE

Composé de l’institutrice, de la direction et suivant la nécessité de la psychopédagogue du centre P.M.S. et / ou d’une logopède ou de toute autre personne qui accompagne l’enfant (service d’aide à la jeunesse, kiné, …), il traite de l’accompagnement spécifique pour aider l’enfant à progresser et ainsi, à surmonter ses difficultés. Il se réunit suivant la nécessité et s’exerce dans un devoir de confidentialité et de solidarité.

8      Communication des décisions

En réunion individuelle, à la demande des parents ou à la demande de l’institutrice ou de l’équipe.